Izicharger, le support de communication qui se charge de vos appareils
Previous
RANDOM
MYTROOPERS RÉVOLUTIONNE LE PETIT DÉMÉNAGEMENT URBAIN
Next

Cassabé, le cracker vegan, sans gluten et éthique, lance sa campagne de crowdfunding !

Le 8 juin dernier marque le coup d’envoi de la campagne de crowfunding de Cassabé ! Léa Blanchard, la fondatrice, est allée jusqu’au Honduras pour ramener cette recette vieille de 2000 ans qu’elle espère pouvoir faire découvrir aux français
Overview
Credits

Adèle ROY
Agence à Bretelles
adele@agenceabretelles.fr
06 48 33 92 29

AwardsJuicy

Le cassabé, un pain traditionnel cuisiné à la main

Le cassabé est le pain traditionnel des amérindiens. Très différent de notre baguette, il s’agit d’une fine galette craquante fabriquée à partir du tubercule de manioc et cuite au feu de bois. Le cassabé se fait toujours de manière traditionnelle avec des instruments un peu plus modernes, mais la seule machine utilisée est celle servant à retirer l’eau du manioc.

La fabrication prend du temps et implique le travail de plusieurs productrices : il faut tout d’abord peler le manioc, le râper, en exprimer tout le jus (seule étape à la machine), tamiser et sécher la farine obtenue et enfin former une grande galette sur la plancha qui  va cuire lentement au feu de bois.

La saveur est ajoutée à la fin en étalant un tout petit peu de margarine afin de fixer le sel et l’ail en poudre sur la galette. Celle-ci est cassée en petits morceaux – prenant alors tout son nom de crackers – pour être emballée et arriver chez nous !

Un cracker éthique …

Les crackers Cassabé sont produits par les femmes Garufina, une éthnie amérindienne du Honduras. Ces  femmes fortes, à qui  leur société matriarcale octroie énormément de pouvoir et de responsabilités, s’occupent de la fabrication du Cassabé : de la plantation du manioc à sa transformation en crackers.

Une partie des bénéfices de l’entreprise est reversée à une association locale pour le maintien de la culture Garifuna et le soutien des familles. Ainsi, 1 paquet acheté = 1 enfant parrainé via l’association ASOHMUN.

… et sur tout sain !

Les plants de manioc sont sans OGM et cultivés en agriculture raisonnée, c’est-à-dire en évitant autant que possible l’utilisation de pesticides chimiques. La terre des Garifuna est très fertile et le manioc est une plante très résistante, ils n’ont donc pas besoin d’engrais ou de pesticides chimiques. Pour citer les femmes Garufina,

« le plus gros risque dans la culture de notre manioc ce ne sont pas les maladies de la plante, ni la mauvaise pousse, mais les inondations».

« Je fais partie des 5 millions de personnes qui mangent sans gluten en France »(mais certains médecins estiment que 20 à 30% de la population ignore qu’ils sont intolérants). Voilà  le gros problème que je veux résoudre : apporter une solution au manque de produits de snacking sains sur le marché français.

L’aventure Cassabé a commencé lors d’un voyage au Vénézuela : malgré ma soif de découvrir le monde, mon régime alimentaire sans gluten complique beaucoup les choses et voyager est souvent une sacrée galère… Ma rencontre avec les indiens d’amazonie qui  confectionnent le pain- crackers cassabé a changé ma vie ! Le Cassabé se substitue au pain et remplace les galettes de riz que je dois toujours amener aux  quatre coins du globe.

Mon projet est d’importer et de distribuer les crackers Cassabé en France dans les magasins, commerces en ligne, boulangeries, bars, restaurants sans gluten et de consommation alternative (vegan, commerce équitable, etc). Je vais aussi proposer une boutique en ligne avec un système d’abonnement qui  permettra de simplifier la vie des personnes sans gluten ! Et plus tard,

si votre gourmandise est au rendez-vous, de nouvelles saveurs de Cassabé, sucrées comme salées verront le jour …

De retour en France, j’ai cherché toute l’Europe pour acheter ce pain-crackers, sans succès. J’ai donc décidé que si le Cassabé ne venait pas à moi, j’irai  moi-même le chercher

La fondatrice

Léa, 25 ans, est diplômée en Relations Internationales de l’Université de Birmingham en Angleterre où elle a effectué tout son cursus universitaire. Ses études et ses nombreux voyages ont fait d’elle une trilingue anglais- français-espagnol avide de découvertes.

Aujourd’hui, pour enfin pouvoir mettre en route la première fabrication et l’importation des crackers, Cassabé lance du 8 juin au 7 juillet 2017 sa campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule. Léa espère réunir autour de son produit suffisament

de personnes pour collecter un minimum de 5000 euros.

What's your reaction?
I Love It
100%
Cool
0%
It's OK
0%
What?
0%
I'm Sad
0%
I Hate It
0%

Leave a Response