À la rencontre des communautés de la France d'outre-mer, grands ambassadeurs de la langue française
Previous
RANDOM
POURQUOI UN DRH EXTERNALISE?
Next

La création d’un écopôle pourrait dynamiser l’économie tout en préservant l’environnement

by frhuynh25 novembre 2018

Construire un écopôle qui rassemble plusieurs offres de services en adéquation avec la nature. C’est le projet fou d’Eric Reibel, un menuisier-charpentier qui a d’abord la galère avant de pouvoir développer un concept unique en son genre.

Selena… ce n’est pas un prénom, c’est le nom du projet donné par Eric Reibel. A 41 ans, il a pris le pari d’investir dans ce qu’on appelle un écopôle situé sur un terrain de 4000m carré, en bordure de Hilsenheim. Le concept de cet autodidacte surmotivé est simple : redynamiser le secteur rural, l’économie de la région et promouvoir une construction de maisons éthiques et responsables. L’objectif est de construire des modules déplaçables (de 40m carré environ) entièrement revêtus de bois qui auront pour but d’emmagasiner du gaz carbonique et ainsi créer une ressource renouvelable. Par conséquent, des économies sont réalisées sur le coût énergétique et la possibilité d’extensions sont des avantages considérables.

Enfin, l’écopôle se construit sur un mode de fonctionnement qui va créer de nouveaux produits et services qui seront ensuite réinvestis à 100% des bénéfices générés dans la préservation de la nature, la création de programmes de reforestation et de sensibilisation.

Concernant la création de nouveaux services et produits, celui qui a construit l’écopôle par la seule force de ses bras est résolument ambitieux : il imagine une micro-crèche, une pépinière d’entreprise pour aider les jeunes entrepreneurs comme Eric à se lancer ainsi qu’une ferme pédagogique dont l’espace vert sera occupé par du bétail qui sera bénéfique pour les enfants afin de les sensibiliser dès le plus jeune âge à la préservation de la nature grâce au contact avec les animaux. Une idée novatrice en France donc.
La volonté de construire un écopôle émane seule d’Eric, qui déclare adorer le bois et ne vouloir se fixer aucune limite. Intéressé très vite par l’idée de monter sa propre entreprise, il souhaite promouvoir le concept de maisons entièrement en bois, respectueux de l’environnement. Le bois proviendrait notamment d’un circuit court.
« Ça existe déjà, mais ce n’est pas mis en avant. […] La demande est là. Les gens veulent une vie plus saine. »

Le projet est soutenu par le maire d’Hilsenheim, ainsi qu’un réseau d’une centaine d’entreprises et dirigeants œuvrant dans le milieu du bâtiment. Tous soutiennent le projet de M.Reibel. En effet, le financement du projet global coûterait 2 millions d’euros, cependant le côté optimiste de ce «winner fou», comme le surnomment ses amis, lui permet de bâtir son entreprise sur le long terme afin de pouvoir autofinancer une grande partie du projet.

A titre d’information, les entreprises présentes sur le marché de la construction de bois en France ont réalisé 3,1% du chiffre d’affaires total du secteur du bâtiment, soit un chiffre d’affaires cumulé de 4 milliards d’euros. Les ventes de maisons en bois ont triplé depuis 10 ans. Avec 15 000 unités annuelles, elles représentent aujourd’hui 7 à 8% des mises en chantier de logements individuels en France, un score qui reste toutefois bien loin derrière celui de nos voisins allemands (30%) ou scandinaves (60%).

What's your reaction?
I Love It
100%
Cool
0%
It's OK
0%
What?
0%
I'm Sad
0%
I Hate It
0%
frhuynh
President AD Avenue Group