Qu'est-ce que c'est de vivre et de travailler dans le Vietnam rural?
Previous
RANDOM
Axel Zouaoui présente sa méthodologie et son approche moderne de l’hypnose en 1 seule séance
Next

Paris accueille le 1er Startup Weekend Zero Waste et se positionne comme le dojo de l’économie circulaire

by frhuynh10 janvier 2018
Overview
Press Contacts

paris-zerowaste@startupweekend.org

La grande réactivité des parisiens au lancement de ce 1er Startup Weekend Zéro Déchet montre l’intérêt croissant de la communauté autour des initiatives liées à l’économie circulaire. En effet, nous sommes de plus en plus concernés par les enjeux des déchets que l’on génère et les conséquences de nos modes de consommation. Aujourd’hui 84% des déchets de la ville sont encore incinérés ou enfouis en décharge et leur production continue d’augmenter. Il est désormais évident que la capitale fait face à un enjeu de taille, une problématique que ses citoyens veulent transformer en opportunité de création de valeur.

Le 1er Startup Weekend Zero Waste au monde : une initiative parisienne
Le sold out des billets du 1er#SWZeroWaste à Paris à J-30
positionne la ville comme le dojo européen. Ce rendez-vous permettra à 80 chanceux de créer des projets révolutionnaires dans l’économie circulaire, ils valideront leurs idées et lanceront une première version de leur startup en 54 heures, grâce à l’aide des mentors et des jurys.

Conférence inspiration Zéro Waste
L’équipe du #SWZeroWaste a également décidé de proposer une conférence inspiration pour que les participants et toutes les personnes intéressées par la démarche Zéro Déchet puissent se rencontrer et échanger. Cette conférence aura lieu au BeeoTop le vendredi 12 janvier 2018 et fera notamment participer Cyrielle Hariel, journaliste positive sur Ushuaïa TV et Europe 1, qui parlera de son parcours, des acteurs de l’économie circulaire et du Zero Waste. Ensuite, interviendront lors d’une table ronde: Hélène de Vestele, fondatrice d’Edeni, Alexandre
Durand, co-fondateur de Graapz et Didier Onraita, co-fondateur et président de Day by Day.

Les amis du #SWZeroWaste
Le Startup Weekend Zero Waste se déroule grâce au soutien de sponsors, dont l’école 42, Famae, Dream Takeoff, ainsi que de nombreux acteurs de la scène entrepreneuriale comme Phénix, Graapz, Coding Days, MyFood, Utopies, Sensei, Bridge for Billions, Eqinox, Station W, Moi moche et bon, BeeoTop, Invite the media, Zero Waste Paris, Ticket for Change et le Village by CA.

Les participants pourront également aller à la rencontre et présenter leur projet aux 19 mentors et jurys mobilisés pour conseiller au mieux les participants, dont Mickaël andecki, cofondateur de MyFood, qui s’est par ailleurs engagé sur la voie entrepreneuriale lors d’un Startup Weekend. Ils croiseront aussi Eric Philippon, président de Famae, Cyrielle Hariel, journaliste et chroniqueuse en économie sociale et solidaire ; Hélène De Vestele, fondatrice d’Edeni; Louise Salvati cofondratrice de CoZie ; Mohamed Khouitir, consultant en innovation solidaire ; Carlos Miranda Levy, co-fondateur de Civil Innovation Lab ; Mathieu Tirelli, CTO de Coding Days ; Pierre Olivier Marty, consultant chez Utopies ; Céline Viala, fondatrice de l’e-incubateur DreamTakeoff ; Raphael Lebel, co-fondateur d’Accoo et d’Ecolo Heroes ; Olivier Duchesne, CEO de Biotraq ; Sébastien Delpont, directeur associé de GreenFlex ; Jean-Patrick Sheepers, co-fondateur de Peas and Love ; Nicolas Piffeteau, consultant chez Phénix Lab ; Thomas Ferré, entrepreneur et mentor chez Techstars, Romain Satrau, cofondateur de StartupFarmers et Elina Lapierre, business developer chez Ticket for Change.

Startup Weekend : Learning by doing
Le Startup Weekend repose sur un format dynamique où 30 à 120 participants apprennent en mettant la main à la patte. Dès l’arrivée, nos jeunes pousses sont encouragées dans leur projet qu’elles présentent à l’assemblée. Rapidement, les équipes se forment autour d’intérêts communs et se nourriront de la complémentarité des compétences de chacun. Au bout de 3 heures, on s’est lancé dans la création
d’une startup ! La suite ? Répartition des responsabilités, étude de marché et délinéation d’un Business Plan autour d’une identité visuelle marquante et l’activation d’un Produit Minimum Viable. Ensemble, l’équipe se teste, rebondit sur des retours constructifs tout au long de
sa réflexion et viennent alimenter un pitch sur le mode les outils du storytelling. En 54 heures, les participants ont posé les jalons
nécessaires à aller à la rencontre d’un jury aussi prestigieux que bienveillant, brassant large parmi les investisseurs et entrepreneurs avertis. Le but est de cibler les pistes d’optimisation et célébrer un travail d’équipe intense… et rapidement concret !

Startup Weekend : 54 heures pour lancer sa startup

Créée en 2007, Startup Weekend est une organisation mondiale à but non lucratif dont l’objectif est d’éduquer, soutenir et encourager les
entrepreneurs de demain. En phase avec son époque, Startup Weekend se mobilise sur des enjeux émergents, comme l’entrepreneuriat
féminin ou l’intelligence artificielle, mais aussi des défis majeurs comme l’entrepreneuriat pour aider les réfugiés.

A ce jour, près de 4000 événements ont déjà été organisés par des équipes bénévoles à travers 150 pays, rassemblant plus de 200000 personnes et 25000 équipes autour d’un objectif commun d’action par l’expérimentation. Et cette démarche fonctionne : 10 % des projets présentés se sont lancés dans une création d’entreprise !

What's your reaction?
I Love It
100%
Cool
0%
It's OK
0%
What?
0%
I'm Sad
0%
I Hate It
0%
frhuynh
President AD Avenue Group

Leave a Response